Les transferts sérigraphique pour ajouter son logo d’entreprise, comment ça marche ?

En quoi consiste la personnalisation des vetements de travail par transfert sérigraphique?

Le transfert sérigraphique consiste à transférer à chaud, sur un support textile des encres sérigraphiques préalablement déposées sur un papier transfert intermédiaire. L’opération est réalisée grâce à une presse maintenue à une certaine température.

 

Les avantages du transfert sérigraphique :

  • Par sa grande finesse de détails, le transfert sérigraphique convient parfaitement bien pour des visuels techniques, dessins, photographies, de la monocouleur à la quadrichromie, en passant par le multicouleur.
  • Contrairement au transfert numérique qui a tendance à s’altérer dans le temps suite aux lavages répétitifs, le transfert sérigraphique est une solution de grande qualité. Il est aussi pourvu d’une grande élasticité
  • Les contours sont impeccables car c’est un transfert qui ne nécessite pas de découpe
  • Pas de coût supplémentaire pour les supports foncés, ce qui présente un atout de plus face au transfert numérique
  • C’est un marquage qui est adapté aux moyennes et grandes séries. Il est peu couteux et offre un rendu de qualité. Il résiste assez bien au lavage (max 40° C) à condition de ne pas utiliser de fer à repasser dessus.

Les inconvénients du transfert sérigraphique :

Cette technique n’est pas adapté pour la personnalisation unitaire ou en dessous de 10 pièces du fait de la mise en œuvre nécessaire à la production de l’impression.

Le transfert sérigraphique ne convient pas aux vêtements dont le tissu est en polaire, maille ou lainage. Il convient pour tous les autres types de vêtements.

Le transfert sérigraphique, pour quel vetement de travail ?

Le transfert sérigraphique s’utilise principalement sur les t shirts, parka, sweat, polo pour des logos en plusieurs couleurs ou avec dégradé. Il permet un marquage à un très bon rapport qualité, prix. Il est plutôt à privilégie sur des vêtements ayant une faible durée de vie car c’est un marquage peu cher mais moins qualitatif que la broderie.